etude de cas renovation electrique / isd disjoncteur

Booking.com

etude de cas renovation electrique : Installation électrique

  • interrupteur disjoncteur thermique
  • isd disjoncteur
  • etude de cas renovation electrique : prise ip56 branché

Auto construction

Dresser un état des lieux de l’installation en place Avant de débuter à refaire son système électrique, il est fondamental d’effectuer au préalable une analyse de l’installation existante, cela pour faire le point sur son état de marche, les risques éventuels générés et les travaux à consacrer. Il est à préciser à ce propos que le diagnostic immobilier est un document obligatoire lors d’une vente ou d’une location immobilière dès que l’installation intérieure électrique a plus de quinze ans. Ce diagnostic doit être réalisé par un professionnel agréé pour être officialisée. Au terme de cet état des lieux, le nouveau schéma électrique à suivre se dessine et fait voir les prestations à dépenser, concernant notamment des changements de câbles et de fils électriques, le changement du tableau électrique, des protections… ainsi que l’intégration d’interrupteurs et autres équipements indispensables. Les normes à respecter C’est la norme électrique NF C15-100 qui régit les installations électriques neuves au sein d’une habitation, cela avec l’objectif de garantir une sécurité idéale aux occupants du logement. Cette norme prévoit ainsi un certain nombre de points, parmi lesquels la présence d’une défense différentielle pour tout départ de circuit ; la présence de disjoncteurs pour chaque circuit ; des obligations spécifiques pour les pièces considérées comme étant à risque, à l’image de la salle de bain et ; ou encore la présence d’une prise de terre. La réalisation des travaux Une fois les plans conçus, on commencera par retirer l’ancienne installation, après avoir pris soin de couper le courant. concrètement, refaire son réseau domestique d’électricité passe par le repérage des divers composants de l’installation, l’insertion de gaines puis des fils électriques dans les gaines, ou encore le changement du tableau électrique avec l’ensemble des raccordements inhérents. Trois types de pose peuvent être envisagées pour refaire son installation intérieure électrique : l’organisation apparente, la mise en place mixte et l’installation emboitée. Ultime étape mais non la moindre, la mise en service de l’installation permet de contrôler que chaque circuit fonctionne comme initialement prévu.